Certification de l’aménagement forestier

La certification de l’aménagement forestier est un outil volontaire dont disposent les entreprises forestières qui veulent démontrer leur responsabilité sociale par la certification indépendante, selon une norme d’aménagement forestier durable, de leurs activités de planification et de leurs pratiques à cet égard. Les normes établissent des seuils élevés que les entreprises doivent atteindre, au-delà des exigences réglementaires strictes du Canada.

La croissance phénoménale de la certification forestière au Canada a été stimulée par l’engagement de l’industrie forestière à la certification par une tierce partie. En 2002, l’Association des produits forestiers du Canada (APFC) devenait la seule association forestière commerciale nationale dans le monde à exiger de ses membres qu’ils certifient leurs opérations selon l’une des trois grandes normes crédibles reconnues au Canada. Quatre ans plus tard, cet objectif était atteint. Cet engagement a favorisé une croissance considérable de la certification forestière, permettant au pays de répondre à la demande de plus en plus forte de la clientèle pour des produits forestiers certifiés.

  • Les trois programmes de certification indépendante en usage au Canada – ceux de l’Association canadienne de normalisation (CSA), du Forest Stewardship Council (FSC) et de la Sustainable Forestry Initiative (SFI) – établissent tous des seuils élevés au-delà des strictes exigences réglementaires du Canada.
  • Le Canada fait figure de chef de file de la certification de l’aménagement forestier durable par une tierce partie. En date de décembre 2019, 187 millions d’hectares étaient certifiés selon les trois programmes de certification de l’AFD en usage au Canada.
  • Seulement 11 % des forêts du monde sont certifiées de façon indépendante, et 35 % de ces territoires certifiés se trouvent au Canada. Cela signifie que les acheteurs sont bien plus susceptibles de trouver des produits certifiés canadiens qui répondent à leurs besoins particuliers.
  • Les territoires certifiés du Canada pourraient couvrir la superficie de l’Allemagne, de l’Espagne et de la Suède combinées.
  • Environ 70 % des territoires certifiés du Canada se trouvent en milieu boréal; le Canada compte trois fois plus de forêts boréales certifiées que tout autre pays.

Le Canada est le seul pays où l’association industrielle nationale (l’APFC) fait de la certification de l’aménagement forestier durable vérifiée par une tierce partie une condition pour être membre. Les sociétés membres de l’APFC, qui sont responsables d’environ la moitié des opérations forestières au Canada, se sont engagées à faire certifier toutes leurs opérations forestières en 2002, et à la fin de 2006, elles avaient réalisé leur engagement.